Beau succès pour la pièce « Fine Dancing » à l’Oceania Center

JPEG Si vous étiez à l’Oceania Center du 1er au 12 décembre 2011, vous avez peut-être eu la chance d’assister à l’une des six représentations de « Fine Dancing ».

Cette pièce pour adulte, produite avec le soutien du SCAC (Service de Coopération et d’Action Culturelle) aborde avec subtilité des thèmes délicats et lève certains tabous comme l’homosexualité, l’infidélité ou encore l’impact du Christianisme dans le Pacifique.

« Fine Dancing » de Vilsoni Hereniko a été jouée pour la première fois à Magic Island Beach, le jour de son mariage.

« Le titre vient d’un interview d’un moine indien que j’ai lu dans un magazine, au milieu des années 90 », explique Hereniko. « A la question « Quelle est le sens de la vie ? », le moine a répondu « Shiva, dans les temples indiens, est en danse perpétuelle. Nous créons tous nos techniques de danse. Le défi de la vie est de voir à quel point nous pouvons bien danser. » A cette période de ma vie, j’étais très intéressé par la danse traditionnelle et je cherchais le sens de la vie », ajoute-t-il. « J’étais fiancé à Jeannette Paulson, qui a suggéré que j’écrive et dirige une pièce qu’elle produirait, comme cadeau de mariage. Cette idée folle a donné vie à « Fine Dancing », jouée pour la première fois à Magic Island Beach, le jour de notre mariage ».

Et depuis, le succès est au rendez-vous, puisque la pièce a réunie plus de 1 000 spectateurs à l’Oceania Centre de Suva.

« Sans le soutien de l’équipe, de l’Ambassade de France, d’USP et de tout ceux qui ont soutenu ce projet, nous n’aurions jamais joué « Fine Dancing » aux Fidji. Mille merci à tout ceux qui ont aidé cette production à voir le jour », conclue Hereniko.

Toutes les photos sont la propriété de Naoki Takyo ©Naoki Takyo 2011.

1 - JPEG 2 - JPEG
3 - JPEG 4 - JPEG
5 - JPEG 6 - JPEG
7 - JPEG 8 - JPEG

Dernière modification : 10/02/2012

Haut de page