Déclaration du porte-parole sur la ratification, par les Fidji, de la Convention des Nations unies contre la torture

Déclaration du porte-parole sur la ratification, par les Fidji, de la Convention des Nations unies contre la torture - 18/03/2016

La ratification récente par les Fidji de la Convention des Nations unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants est une étape importante pour la promotion et le respect des droits de l’homme.

L’Union européenne se tient prête à apporter son aide aux Fidji en vue de la mise en œuvre complète de cette convention majeure en matière de droits de l’homme. Nous attendons des autorités fidjiennes qu’elles lèvent en temps utile les réserves exprimées lors de la ratification.

L’UE encourage tous les pays du monde à ratifier la Convention des Nations unies sur la torture et à respecter les dispositions qu’elle contient.

Dernière modification : 23/05/2016

Haut de page