Ilaitia Lekaiwala Tagotago, joueur du Sporting Union Agen - "A la découverte des rugbymen fidjiens en France !"

- Nom : Tagotago
- Prénom : Ilaitia Lekaiwala
- Date de naissance : 20/12/1990
- Lieu de naissance : Sigatoka
- Situation matrimoniale : Célibataire
- Club : SU Agen
- Poste : 3/4 aile

JPEG - 16.5 ko
Ilaitia L. Tagotago, joueur du SU Agen
(Photo : Supplied)

Ilaitia Lekaiwala Tagotago a accepté de répondre aux questions de l’Ambassade de France dans le cadre de sa série : "A la découverte des Rugbymen Fidjiens en France". Ce jeune talent originaire de Sigatoka – à seulement 22 ans, il joue en professionnel en France depuis 2010 – a une vraie soif d’apprendre. Pour le ¾ aile d’Agen, pas de doute : « le meilleur est encore à venir ! ».

JPEG

Riche d’une histoire vieille de 105 ans (le club a été formé en 1908), le Sporting Union Agen est situé dans la ville d’Agen dans le Sud-Ouest de la Région Aquitaine en France.

Le club joue en Top14 et compte deux joueurs fidjiens, dont Tagotago. Les valeurs du club sont « Vaillance, Abnégation, Sens du Sacrifice, Audace » et ses membres se font forts de les défendre à la fois sur et hors du terrain. Ce sont ces valeurs qui les ont conduit notamment à répondre favorablement à l’appel de Fidji pour venir en aide aux victimes des graves inondations de l’année dernière par diverses opérations de charité.

JPEG

Lisez la suite de cet entretien exclusif :

Q : De quelle partie des Fidji êtes-vous originaire ? Où avez-vous grandi ?

R : Je suis originaire de Navosa, qui se trouve dans l’ouest de l’île principale de Viti Levu, près de Sigatoka.

Q : Quand avez-vous commencé le rugby ?

R : J’ai commencé à jouer au rugby en 1996, à l’âge de 6 ans.

Q : Quand êtes-vous devenu joueur professionnel ? Dans quels clubs avez-vous joué ? Racontez brièvement votre parcours de rugbyman.

R : J’ai continué à jouer au rugby à l’école et représenté Fidji dans la Coupe du Monde Junior Championnat U-20 en 2009.

Q : Quel a été « l’élément déclencheur » de votre départ en France ? Comment êtes-vous rentré en contact avec votre club en France ?

R : Après ma performance pour les Fidji à la Coupe du Monde Junior U-20, j’ai été approché par le club SU Agen et les ai rejoints en 2010.

JPEG - 57.3 ko
Ilaitia Tagotago pour Agen vs Aironi.
(Photo : Supplied)

Q : Qu’est-ce-qui a changé depuis que vous êtes joueur professionnel ?

R : J’ai appris beaucoup plus sur la théorie du jeu. On ne nous apprend pas comme ça dans les îles Fidji, on joue surtout avec le cœur. Or, les deux, le cœur et la tête, sont importants dans ce jeu.

Q : Comment s’est passé l’intégration au sein de l’équipe ? En France ?

R : Au début, c’était assez compliqué à cause de la barrière de la langue : je ne parlais pas du tout Français !

Q : Qu’est-ce-qui vous a le plus choqué/surpris à l’arrivée en France ?

R : Tout d’abord ... le temps ! Je pense que le temps m’a le plus surpris !

Q : Quelles sont les principales différences, pour vous, entre les Iles Fidji et la France ?

R : Pour moi, je dirais que c’est la difficulté de communiquer avec les gens à cause de la langue.

Q : Votre famille vous a-t-elle accompagnée en France ? Si non, à quelle fréquence rentrez-vous la voir ?

R : Non, ils sont à Fidji, mais je visite une fois par an, quand nous ne jouons pas.

Q : Comment communiquez-vous avec vos proches restés aux Iles Fidji ?

R : Je reste en contact avec ma famille la plupart du temps par téléphone.

Q : Pourquoi avoir été joué en France ?

R : J’ai choisi de venir pour que je puisse aider ma famille à Fidji.

Q : Qu’est-ce-qui vous manque le plus ?

R : Ma famille me manque le plus.

Q : Votre meilleur souvenir de match ?

R : Jouer la finale en 2010.

Q : Votre meilleur souvenir en tant que supporter ?

R : Jouer la finale en 2010.

JPEG - 75.8 ko
Tagotago en pleine course.
(Photo : Supplied)

Q : Votre joueur préféré ?

R : David Pocock

Q : Votre équipe préférée ?

R : Les Wallabies.

Q : Pensez-vous venir finir votre carrière aux Fidji ?

R : Si l’occasion se présente, pourquoi pas ?

Q : Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

R : En France en train de jouer au premier niveau de rugby.

Q : Qui vous inspire le plus ?

R : Ma famille.

Q : Beaucoup de sportifs ont un porte-bonheur (bracelets, etc) ou même un rituel spécial avant un match important ; est-ce votre cas ? Si oui, lequel est-ce ?

R : Non, je n’en ai pas. Je prie juste le Tout-Puissant pour qu’il me conseille et me protège avant chaque match.

En savoir plus :

-  Sporting Union Agen club website : http://www.agen-rugby.com
-  Agen City website : http://www.agen.fr
-  The Top 14 results : http://www.lequipe.fr/Rugby/top-14-classement.html

Dernière modification : 29/01/2013

Haut de page