Le Gouvernement de Tonga soutient le pouvoir judiciaire et la croissance économique

JPEG - 12.4 ko

L’Assemblée Législative de Tonga a ouvert officiellement, à Nuku’alofa jeudi 2 juin, avec des plans de réforme pour le système judiciaire et l’économie du pays.

Dans son Discours du Trône, Sa Majesté le Roi George Tupou V a annoncé que le gouvernement soutiendra la nomination du premier Lord Chancellor de Tonga, en charge d’assurer l’intégrité du pouvoir judiciaire.

Les nouvelles lois donneront le pouvoir au Roi, sur les conseils du Premier Ministre, de nommer un Lord Chancellor et un Attorney General temporaires dans le cadre des nominations judiciaires et du panel disciplinaire. Le panel pourra ensuite conseiller sa Majesté sur la nomination d’un Lord Chancellor et d’un Attorney General permanents.

Cette annonce suit l’adoption d’un projet de loi par le Parlement en Janvier pour la désignation des deux postes en intérim.

Cette réforme du judiciaire soulève de vives inquiétudes : en effet, il pourrait être à craindre que Tonga se retrouve avec une justice “aux ordres” de l’exécutif.

Le Roi Tupou V a aussi fait de la croissance économique une priorité du gouvernement, en fixant un objectif pour les prochaines années :

“Le but est de coordonner ces efforts avec une politique générale pour encourager nos activités commerciales, notre production primaire et un marketing approprié pour atteindre un taux de croissance de 2% en 2013”

Il a dit également que des changements considérables seraient prévus par le Gouvernement pour emmener le pays vers un 21ème siècle prospère, et a appelé les membres du Parlement a chercher un consensus public durant cette période.

Cette ouverture marque le lancement des sessions parlementaires classiques à la suite des élections générales historiques de Novembre dernier, après que des réformes politiques aient été faites vers un système de gouvernement plus démocratique.

Dernière modification : 06/06/2011

Haut de page