Nauru met à jour son Code Pénal, abolit la peine de mort et décriminalise l’homosexualité

Parmi les diverses mises à jour que la République de Nauru a faites dans son Code Pénal, on peut trouver la décriminalisation de l’homosexualité.

Déclaration du porte-parole de l’UE sur l’abolition de la peine de mort et la décriminalisation de l’homosexualité à Nauru.

31 Mai 2016, Bruxelles Les récents amendements du Code Pénal de Nauru abolissant la peine de mort et décriminalisant l’homosexualité a lancé un fort signal aux autres pays de la région Pacifique pour qui cela reste à faire.

En abolissant la peine de mort, Nauru a démontré sa conviction, partagée par l’Union Européenne et les pays du monde entier, de la dignité inhérente à tout être humain et de l’inviolabilité des individus. La peine de mort ne peut être justifiée, quelles que soient les circonstances.

La décriminalisation de l’homosexualité place Nauru parmi les pays de plus en plus nombreux qui cherchent à honorer leurs engagements internationaux en matière de droits de l’Homme pour promouvoir l’égalité et la dignité de tous les êtres humains indépendamment de leurs orientations sexuelles.

Nauru, pour mettre à jour son Code Pénal, a dû retirer ou modifier plusieurs lois du code nauruan de 1899 qui s’inspirait du Code Pénal du Queensland. Parmi les nombreux changements à noter, il y a la décriminalisation du suicide et une criminalisation plus importante d’offenses comme le viol, l’esclavage ou le voyeurisme... pour lesquels vous trouverez les détails dans le document ci dessous (en anglais).

PDF - 21.5 ko
(PDF - 21.5 ko)

Dernière modification : 02/06/2016

Haut de page