Renforcement de la résilience côtière de l’écosystème des dunes de Sigatoka

Ce projet de l’initiative Kiwa, mis en œuvre par le National Trust of Fiji, renforce la résilience climatique des communautés par la gestion durable du parc national de Sigatoka, qui fait partie de l’écosystème des dunes de sable de Sigatoka.

Ce projet développe des sites de restauration forestière autour du parc national, gérés par les communautés et le personnel du parc, et démontrant des solutions tangibles basées sur la nature telles que l’agroforesterie, la gestion des espèces invasives et le fait de limiter la dégradation de l’environnement. Ces sites de démonstration constitueront la plateforme d’un réseau d’activités d’apprentissage communautaire, notamment l’ethnobotanique, la gestion des déchets de construction et les projets de compostage. Ces réseaux communautaires autonomes dans les actions de résilience climatique ont la possibilité d’instaurer un modèle des meilleures pratiques pour les aires protégées, la conservation, les processus agricoles et culturels dans les zones fidjiennes périurbaines.

L’objectif final du projet ?

  • Renforcer la résilience climatique de l’écosystème des dunes de Sigatoka en créant 3 zones de démonstration de restauration forestière, en obtenant un engagement communautaire de 80 % dans l’agroforesterie et en réduisant la propagation de 5 espèces invasives clés identifiées dans l’ensemble de l’écosystème des dunes de Sigatoka d’ici 2025.
  • Protection accrue de l’écosystème des dunes de Sigatoka contre la dégradation par le feu en établissant trois zones tampons naturelles contre le feu et une nouvelle zone tampon contre le feu à l’ouest du parc national d’ici 2025.
  • Sensibilisation accrue de la communauté et mesures d’adaptation au climat grâce à la publication d’une étude et d’une recherche ethnobotanique sur l’écosystème des dunes de Sigatoka, à la participation de 80 % de la communauté au projet d’agrotourisme, de gestion des déchets et de compostage, et à la mise en œuvre réussie de 4 événements de la campagne Health Parks, Healthy Peoples par HIYH d’ici 2025.

Info+

La rivière Sigatoka produit les zones agricoles les plus fertiles le long de ses rives, fournissant un grand pourcentage des aliments cultivés localement pour l’île principale de Viti Levu aux îles Fidji. Avec l’augmentation des événements liés au changement climatique, la rivière et l’estuaire de Sigatoka sont plus vulnérables aux tempêtes et aux cyclones, ce qui entraîne un risque accru pour les personnes exposées aux dangers climatiques tels que les inondations fluviales et côtières, l’érosion côtière, l’instabilité des dunes de sable et la perte de sédiments sur les plages côtières. Le parc national est bien placé en tant qu’infrastructure verte pour soutenir les opportunités de Solutions Fondées sur la Nature pour la région, bien que les efforts actuels soient principalement basés sur la protection pour la conservation.

Source : Kiwa

Dernière mise à jour le : 18 septembre 2022