Sunia Koto Vuli, joueur du Racing Club Narbonne Méditerranée - "A la découverte des rugbymen fidjiens en France"

  • Nom : Vuli
  • Prénom : Sunia Koto
  • Date de naissance : 15.04.1980
  • Lieu de naissance : Colonial War Memorial Hospital, Suva
  • Situation matrimoniale : Marié
  • Club : Racing Club Narbonne Méditerranée
  • Poste : Talonneur

Continuant la série de l’Ambassade de France à Suva "A la découverte des Rugbymen Fidjiens en France" nous avons Sunia Koto Vuli. Encore un produit du rugby Fidjien qui a fait son chemin au-delà de nos côtes pour rejoindre les rangs de rugbymen Fidjiens en France.

Avec un total de 32 matchs d’essai pour Fidji à son actif, Vuli a aussi joué pour les clubs en Australie et en Angleterre. Lisez la suite de cet entretien exclusif :

Q : De quelle partie des Fidji êtes-vous originaire ? Où avez-vous grandi ?

R : Je suis originaire de Yadrana, Lakeba, Lau, mais j’ai grandi à Nadonumai Road, Lami. Lami est une petite ville dans la périphérie de la capitale des Fidji, Suva.

Q : Quand avez-vous commencé le rugby ?

R : En 1996, j’ai rejoint l’équipe des moins de 16 à l’école secondaire du Marist Brothers High School (MBHS). MBHS est une école secondaire de l’église catholique, qui a ouvert ses portes aux étudiants dans les années 1930.

Q : Quand êtes-vous devenu joueur professionnel ? Dans quels clubs avez-vous joué ? Racontez brièvement votre parcours de rugbyman.

R : J’ai commencé à jouer pour le Warringah Rugby Club (Australie) en 2003. J’ai été choisi pour représenter les Fidji de 2004 jusqu’à 2011 ; totalisant ainsi 32 matchs d’essai. J’étais avec le London Welsh Rugby Club (Angleterre) de 2007 à 2009. Et puis en 2009, j’ai rejoint le Racing Club Narbonne Méditerranée, qui est mon club actuel. Je pense que jouer professionnellement exige travail et la discipline.

JPEG - 96.4 ko
Sunia Koto pendant une visite à Marseille
(Photo : Supplied)

Q : Quel a été « l’élément déclencheur » de votre départ en France ? Comment êtes-vous rentré en contact avec votre club en France ?

R : Je suis arrivé pour la Coupe du Monde2007 et suis tombé amoureux de la France. J’ai obtenu un contrat en 2009 grâce à mon directeur en Angleterre et un agent français de rugby.

Q : Qu’est-ce-qui a changé depuis que vous êtes joueur professionnel ?

R : Je suppose que mon mode de vie a changé mais également ma façon de voir les choses. Mon niveau de vie familial s’est amélioré, et on a eu la chance de visiter de nouveaux pays et rencontrer de nouveaux amis.

Q : Comment s’est passé l’intégration au sein de l’équipe ? En France ?

R : Au début, c’était très difficile de dialoguer avec les autres joueurs car la langue est très difficile

Q : Qu’est-ce-qui vous a le plus choqué/surpris à l’arrivée en France ?

R : Siesta ....lors de la pause déjeuner, heure pendant laquelle tout est fermé notamment dans les petites villes.

Q : Quelles sont les principales différences, pour vous, entre les Iles Fidji et la France ?

R : La France possède un système social très bon : système éducatif, système de santé - par rapport aux Fidji, où tout cela coûte très cher.

Q : Votre famille vous a-t-elle accompagnée en France ? Si non, à quelle fréquence rentrez-vous la voir ?

R : Oui, ma famille est en France avec moi.

JPEG - 60.1 ko
Racing Club Narbonne Méditerranée (RCNM) – un Cœur qui bat, orange & noir !
(Photo : RCNM)

Q : Comment communiquez-vous avec vos proches restés aux Iles Fidji ?

R : Par téléphone, email ou Skype.

Q : Pourquoi avoir été jouer en France ?

R : A cause des conditions du contrat. En France, les clubs de rugby se préoccupent du bien être des joueurs et leurs familles.

Q : Ce que vous préférez en France ?

R : L’histoire, la culture et le style de vie. J’en apprends tellement.

Q : Qu’est-ce-qui vous manque le plus ?

R : La famille, les amis.

Q : Votre meilleur souvenir de match ?

R : Gagner contre le Pays de Galles lors de la Coupe du monde 2007 en France et aussi se qualifier pour les quarts de finale contre l’Afrique du Sud.

Q : Votre meilleur souvenir en tant que supporter ?

R : Aux iles Fidji, regardant notre équipe les Harbour Sharks remporter le concours principal de grade….j’avais 17 ans.

JPEG

Q : Votre joueur préféré ?

R : L’ancien capitaine des All Blacks, Sean Fitzpatrick.

Q : Votre équipe préférée ?

R : Les Flying Fijians

Q : Comment vivez-vous votre nouvelle célébrité ?

R : Je ne suis pas célèbre, donc je n’ai aucun problème avec cette question.

JPEG - 216.7 ko
L’equipe du Racing Club Narbonne Méditerranée 2009/10
(Photo : Supplied)

Q : Pensez-vous venir finir votre carrière aux Fidji ?

R : Je me retirerais du monde du rugby quand j’aurais fini ma carrière ... mais bien sûr, je jouerai toujours au touch rugby sur la plage.

Q : Où vous voyez-vous dans 10 ans ?

R : Peut-être dans l’agro alimentaire.

Q : Qui vous inspire le plus ?

R : Ma femme et enfants

Q : Beaucoup de sportifs ont un porte-bonheur (bracelets, etc) ou même un rituel spécial avant un match important ; est-ce votre cas ? Si oui, lequel est-ce ?

R : Toujours prendre un café serré et surtout me brosser les dents 1 heure avant un match.

En savoir plus :

Dernière modification : 17/08/2012

Haut de page